Matzneff, l'exilé absolu

Par Vincent Roy, Editions Michalon, 2003

Essai

C'est sous l'éclairage de l'oeuvre que Vincent Roy tente de percer les masques d'un écrivain aux postures singulières, à la renommée sulfureuse. Rien n'est occulté de ce qui fait scandale ; rien non plus de ce qui fascine... La démarche ? Faire fi d'une réputation qui emprunte davantage à la rumeur qu'à l'étude critique des textes. "Il est temps d'ouvrir les dossiers : 7 romans, 7 essais, 3 récits, 3 volumes polémiques, 2 recueils de poésie et 34 années de journal intime réparties en 9 livres à ce jour. Un bloc monstrueux ! Une citadelle... Colossale... Enorme. (...) Reste à pénétrer de plain-pied la diététique de Gabriel Matzneff. Il faut mettre les pieds dans le plat. Comprendre comment l'odeur de la mort, le goût du suicide s'accorde à celui du bonheur, l'amour des êtres de la misanthropie, comment, sans désemparer son enthousiasme, "l'archange aux pieds fourchus" demeure désabusé." Dieu et l'obsession du suicide, la quête théologique et la quête érotique, le libertinage comme vigilance métaphysique, la nympholâtrie et la continence...

Site Gabriel Matzneff - V. 2009 •
internautes connectés au cours de la dernière heure • Retour en haut de la page