Les Nouvelles Chroniques de Gabriel Matzneff


Les quakers et les homards

Chronique du 23/07/2019

L’Église est faite pour les pécheurs, non pour les saints qui, eux, pourraient à la rigueur s’en passer. D’où ma passion pour la théologie et la tristesse que j’éprouve à observer la déchristianisation galopante, les églises vides, la nullité métaphysique de tant d’évêques et de prêtres qui, incapables de galvaniser les fidèles avec la paradoxale, enivrante folie d’un Christ incarné du Saint-Esprit et de la Vierge Marie, d’un Christ mort et vainqueur de la mort, réduisent ce prodigieux mystère à un activisme social plat comme une crêpe doublé d’un moralisme obsédé par les histoires de quéquet (...)
Lire la suite

Les nouveaux embarras de Paris

Chronique du 18/06/2019

Voici le texte intégral de la chronique, parue le mardi 18 juin 2019, dont Le Point a publié une version censurée, mutilée, sans en avoir auparavant parlé à l’auteur, obtenu son autorisation.


De retour de Naples, je suis illico embouti par une trottinette sur le trottoir du boulevard Saint-Germain. En un mois d’absence (j’ai quitté Paris au lendemain de l’incendie de Notre-Dame), la physionomie de mon quartier s’est modifiée de façon spectaculaire. Partout des trottinettes, partout des Chinois. Parfois, des Chinois à trottinettes, mais le plus s (...)
Lire la suite

A Notre-Dame

Chronique du 15/04/2019




A Notre-Dame, avec Marie-Elisabeth Fauroux
(...)
Lire la suite

De Bello Gallico

Chronique du 27/01/2019

Entre l’Italie et la France est-ce une nouvelle Guerre des Gaules ou une tempête dans un verre d’eau ? Sergio Romano, le plus perspicace, lucide, commentateur italien de la politique étrangère et Michele Canonica, l’actuel président de la Dante Alighieri de Paris, ont naguère publié un beau livre sur ce salmigondis d’admiration et de rivalité, de jalousie et de condescendance que constitue l’amitié qui unit la France et l’Italie. Aujourd’hui, plus encore qu’hier, le torchon brûle.

Le président Macron fut d’une extrême maladresse lorsqu’il se permit, à propos de l’accueil des ce (...)
Lire la suite

De Jouanno a Cyrano

Chronique du 13/01/2019

Relevant de maladie, je pars en convalescence pour l’Italie où j’espère recouvrer mes forces. Je fais une pause sur la Côte d’Azur. Assis dans un fauteuil de la Promenade des Anglais, sous un superbe soleil, je lis Nice-Matin. j’y apprends avec tristesse la mort, à quatre-vingt-quinze ans, de Mme Jeanne Augier, la propriétaire du Negresco. Le journal lui consacre deux pages. Elle les mérite. Avec cette femme extraordinaire disparait l’ultime figure de la Nice élégante, raffinée, créée au XIX° siècle par des aristocrates russes et anglais, qui existait encore dans mon enfance et mon (...)
Lire la suite


Site Gabriel Matzneff - V. 2009 •
internautes connectés au cours de la dernière heure • Retour en haut de la page