Les Nouvelles Chroniques de Gabriel Matzneff


Sur les morts de New-York

Chronique du 20/09/2001

Seuls ont le droit d'être émus par les civils innocents morts à New-York le 11 septembre 2001 dans un attentat à l'avion-suicide ceux qui ont été et sont mêmement émus par les civils innocents morts en Palestine, en Irak, en Serbie sous les bombes américaines ou israéliennes ; ceux qui sont émus par toutes les victimes, quelles qu'elles soient. Mais l'indignation à sens unique telle qu'elle s'étale dans les media occidentaux est insupportable. Il n'y a pas des victimes de première classe, des victimes de seconde classe, et un paysan palestinien, un écolier serbe ou une mère de famille irakienn (...)
Lire la suite


Site Gabriel Matzneff - V. 2009 •
internautes connectés au cours de la dernière heure • Retour en haut de la page