Les Nouvelles Chroniques de Gabriel Matzneff


Vœux pour la nouvelle cathédrale

Chronique du 20/01/2014

A l’époque de la dictature marxiste-léniniste, je ne suis allé qu’une seule fois à l’ambassade russe de la rue de Grenelle : c’était en compagnie d’Elsa Triolet et de Louis Aragon qui, invités à une réception par l’ambassadeur, m’avaient proposé de les y accompagner. « Cela vous amusera », m’avait dit Aragon. Quant à Elsa Triolet, elle m’y avait, malicieusement, fait observer, sculptés au plafond d’un des salons, de discrets aigles impériaux.
Nonobstant la chute du régime communiste en 1988, je n’y étais jamais retourné. Cependant, le samedi 18 janvier 2014, jour de la Sainte-Prisca au (...)
Lire la suite

Commentaires : 128

Retour de Naples

Chronique du 08/01/2014

Je suis de retour à Paris en raison de la sortie en librairie aujourd’hui, 8 janvier, de mon livre Les Nouveaux émiles de Gab la Rafale, aux éditions Léo Scheer, mais ayant vécu à Naples les fêtes de Noël et du Nouvel An, j’en rapporte la chronique ci-dessous où je me livre à un de mes exercices préférés : dire du bien des gens que j’aime.
G.M.


Retour de Naples

Entrer dans l’année nouvelle en assistant à Naples, au théâtre San Ferdinando, à la première représentation de Le voci di dentro d’Eduardo De Filippo, quel privilège ! quel (...)
Lire la suite

Commentaires : 63

Mes vœux pour 2014

Chronique du 16/12/2013

J’aimerais beaucoup qu’en 2014 on m’explique les raisons de l’inféodation de la politique étrangère française – droite et gauche confondues – à celle des Etats-Unis ; qu’on me déroule les arcanes de l’opiniâtre hostilité que les autorités françaises, les media français – gauche et droite confondues – témoignent à la Russie.
En Irak, en Serbie, en Afghanistan, en Lybie, en Syrie, et, de manière moins sanglante mais semblablement servile, en Géorgie, en Ukraine, l’Elysée et le Quai d’Orsay, le petit doigt sur la couture du pantalon, sont, depuis de nombreuses années, aux ordres des Améri (...)
Lire la suite

Commentaires : 34

« Liberté, liberté chérie… »

Chronique du 29/11/2013

N’en déplaise aux naïfs, il n’existe pas un ordre moral de gauche et un ordre moral de droite. L’ordre moral est toujours identique, quelle que soit l’étiquette dont il s’affuble. Sarah Palin et Ségolène Royal, même combat. Dans notre cher milieu littéraire, intello, nous aimons parfois à penser que ce que Baudelaire nomme « la bêtise à front de taureau » est nécessairement de droite, voire d’extrême-droite. Il nous plait d’imaginer que les censeurs et les quakeresses sont tous des fascistes, des émules de l’Américain Joseph Mc Carthy ou du Français Abel Bonnard (surnommé Gestapette).
(...)
Lire la suite

Commentaires : 54

Radio Truman*

Chronique du 21/10/2013

Curieusement, ce ne sont pas deux membres du Parti communiste français, qui sont de très proches amis et des remarquables poètes, Jean Ristat et Franck Delorieux, qui m’ont fait découvrir un disque de chants révolutionnaires des années 40 et 50 dont j’ignorais l’existence** ; c’est un autre ami écrivain, réputé, lui, de droite, président du Club des Ronchons, Alain Paucard.
Il me l’a fait entendre chez lui au cours d’une soirée bien arrosée, et ce disque m’a tant plu que j’ai prié Paucard de me le prêter quelques jours afin que je puisse le réécouter, noter certaines paroles.
De (...)
Lire la suite

Commentaires : 97

Site Gabriel Matzneff - V. 2009 •
22 internautes connectés au cours de la dernière heure • Retour en haut de la page