Les Nouvelles Chroniques de Gabriel Matzneff


Fêtons l’heure d’été allegro con fuoco !

Chronique du 01/04/2014

A Paris, le jour du passage à l’heure d’hiver est le plus lugubre de l’année ; celui du passage à l’heure d’été le plus joyeux. Pour fêter l’heure d’été, oublions la Crimée qui est redevenue ce qu’elle n’aurait jamais dû cessé d’être, russe ; oublions le président américain, général en chef de l’OTAN, débarquant à Bruxelles pour dicter insolemment ses ordres à ses petits soldats européens au garde-à-vous ; oublions les querelles des élections municipales françaises et souhaitons bonne chance au nouveau maire de Paris. J’observe en passant que l’on a créé un horrible néologisme, « écrivaine », (...)
Lire la suite

Commentaires : 104

Le Chartophylax et le Mamamouchi*

Chronique du 18/03/2014

J’ouvre au mot « Crimée » le célèbre Dictionnaire universel d’histoire et de géographie de Bouillet paru chez Hachette en 1843, je lis :
« La Crimée, la Chersonèse Taurique des anciens, presqu’île de la Russie d’Europe, sur la Mer Noire. »
Cette définition a la clarté du cristal.
Délivrée en 1783 du joug turc par Catherine II – l’impératrice des Lumières, amie de Diderot, de Voltaire, de Grimm, de Giacomo Casanova -, ce fut en 1791 que la Crimée devint définitivement russe.
Cet exemple de la Crimée allait stimuler de manière admirable les patriotes grecs (...)
Lire la suite

Commentaires : 69

Carême vous dis-je !

Chronique du 04/03/2014

Dimanche, à l’office de vêpres qui marque l’entrée en carême des orthodoxes, j’ai allumé deux cierges : l’un pour que l’admirable film de Paolo Sorrentino, La grande bellezza, fût couronné la nuit suivante à Los Angeles, reçût l’Oscar du meilleur film étranger ; l’autre pour que mon excellent ami Bernard-Henri Lévy cessât d’écrire sur la politique exactement le contraire de ce que j’écris. Nous nous accordons dans notre admiration pour Baudelaire auquel il a consacré un captivant livre, nous nous retrouvons dans notre ferveur cinéphile pour certains maîtres du 7ème art, pourquoi diabl (...)
Lire la suite

Commentaires : 82

Gender, Kouki, Tomboy

Chronique du 10/02/2014

Quand j’étais enfant, d’une fille qui préférait les soldats de plomb aux poupées, Tintin à La Semaine de Suzette, aimait grimper aux arbres, jouer aux gendarmes et aux voleurs, les grandes personnes disaient avec un sourire indulgent que c’était un garçon manqué. Il n’y avait dans cette remarque pas l’ombre d’un reproche ou d’une inquiétude. C’était une simple observation.
Aujourd’hui, les parents en font tout un fromage. Ils expédient le garçon manqué chez le psychologue (« Docteur, rassurez-nous ! Dites-nous que notre fille ne va pas devenir lesbienne ! ») et dénon (...)
Lire la suite

Commentaires : 54

Vœux pour la nouvelle cathédrale

Chronique du 20/01/2014

A l’époque de la dictature marxiste-léniniste, je ne suis allé qu’une seule fois à l’ambassade russe de la rue de Grenelle : c’était en compagnie d’Elsa Triolet et de Louis Aragon qui, invités à une réception par l’ambassadeur, m’avaient proposé de les y accompagner. « Cela vous amusera », m’avait dit Aragon. Quant à Elsa Triolet, elle m’y avait, malicieusement, fait observer, sculptés au plafond d’un des salons, de discrets aigles impériaux.
Nonobstant la chute du régime communiste en 1988, je n’y étais jamais retourné. Cependant, le samedi 18 janvier 2014, jour de la Sainte-Prisca au (...)
Lire la suite

Commentaires : 137

Site Gabriel Matzneff - V. 2009 •
internautes connectés au cours de la dernière heure • Retour en haut de la page