Les Nouvelles Chroniques de Gabriel Matzneff


La tombe d’Akhmatova

Chronique du 06/11/2014

Etre un louangeur de l’amitié franco-russe, avouer être un slavophile est quasi devenu un délit. Je crois donc utile, voire nécessaire, de publier le texte ci-dessous le texte paru en mai dernier dans une revue aujourd’hui disparue. Un texte que je suis fier d’avoir écrit.
G.M., novembre 2014





Au Quartier latin, sur ma table de travail, une monnaie d’argent qui appartenait à ma mère. Représentant l’empereur Nicolas II et l’impératrice Alexandra, elle fut frappée sur instruction du président Félix Faure en 1896 à l’occasion du voyage en Fr (...)
Lire la suite

Commentaires : 31

Petit Robert, Maistre, Godard et Bibi 

Chronique du 03/06/2014

Le texte paru sous mon nom au Point le 3 juin a été coupé, massacré. Je rétablis ici le texte intégral.
G.M.



Les amoureux des dictionnaires constituent l’élite de la nation française, la crème de la crème de l’Europe, le salut de l’humanité. Nos plus solides remparts contre la barbarie ne sont en effet ni les bombardiers américains, ni les chars russes, ni même nos vaillants gendarmes et nos magnifiques carabiniers (pourtant Dieu sait si, grâce à Vittorio De Sica et Louis de Funès, nous sommes affectionnés à ces deux corps prestigieux). Non, notre meill (...)
Lire la suite

Commentaires : 174

Les fâcheuses initiatives de Spectacle du monde

Chronique du 16/05/2014

J’ai donné à la revue mensuelle Le Spectacle du monde, qui vient de paraître (n° 611, mai 2014), un long texte intitulé « La Tombe d’Anna Akhmatova ». J’invite les visiteurs de ce site à acheter la revue, car les illustrations sont belles et le numéro contient, outre mon texte, un chaleureux article de François Bousquet consacré à Romain Gary et des considérations sur le sexe des anges de mon excellent ami Alain de Benoist qui valent le détour.
Cela dit, je le dis amicalement aux responsables de Spectacle du monde, j’ai été agacé à l’extrême lorsque je me suis rendu co (...)
Lire la suite

Commentaires : 22

Fêtons l’heure d’été allegro con fuoco !

Chronique du 01/04/2014

A Paris, le jour du passage à l’heure d’hiver est le plus lugubre de l’année ; celui du passage à l’heure d’été le plus joyeux. Pour fêter l’heure d’été, oublions la Crimée qui est redevenue ce qu’elle n’aurait jamais dû cessé d’être, russe ; oublions le président américain, général en chef de l’OTAN, débarquant à Bruxelles pour dicter insolemment ses ordres à ses petits soldats européens au garde-à-vous ; oublions les querelles des élections municipales françaises et souhaitons bonne chance au nouveau maire de Paris. J’observe en passant que l’on a créé un horrible néologisme, « écrivaine », (...)
Lire la suite

Commentaires : 67

Le Chartophylax et le Mamamouchi*

Chronique du 18/03/2014

J’ouvre au mot « Crimée » le célèbre Dictionnaire universel d’histoire et de géographie de Bouillet paru chez Hachette en 1843, je lis :
« La Crimée, la Chersonèse Taurique des anciens, presqu’île de la Russie d’Europe, sur la Mer Noire. »
Cette définition a la clarté du cristal.
Délivrée en 1783 du joug turc par Catherine II – l’impératrice des Lumières, amie de Diderot, de Voltaire, de Grimm, de Giacomo Casanova -, ce fut en 1791 que la Crimée devint définitivement russe.
Cet exemple de la Crimée allait stimuler de manière admirable les patriotes grecs (...)
Lire la suite

Commentaires : 36

Site Gabriel Matzneff - V. 2009 •
internautes connectés au cours de la dernière heure • Retour en haut de la page