Les Nouvelles Chroniques de Gabriel Matzneff


Che c’è dentro di me

Chronique du 11/09/2009

Le 12 août 2009, le quotidien romain Il Foglio a publié sur une pleine page ce texte de Gabriel Matzneff, le faisant précéder du chapeau suivant :

Cet article est écrit dans le parfait italien d’un grand écrivain français, et nous ne nous sommes pas permis d’y faire de stupides corrections.



Che c’è dentro di me


Estate 2009. Lido di Venezia. Le strade bruciano sotto il sole. Nel cinema l’aria condizionata diffonde una gradevole frescura, ma la sala gremita di ragazzini e ragazzine tra undici et sedici anni pr (...)
Lire la suite

Commentaires : 71

Le livre ultime

Chronique du 14/03/2009

Depuis le mercredi 11 mars, mon nouveau livre, Carnets noirs 2007-2008, publié aux Editions Léo Scheer, est en librairie. Il aurait dû y être depuis le 4 mars, mais une jeune femme qui alors partageait ma vie, apprenant que je m’apprêtais à publier ce journal intime, a fait appel à un avocat, et pas n’importe lequel, une grosse légume d’avocat, pour me mettre des bâtons dans les roues.

Cette misérable tentative a échoué. Avec un retard de quelques jours (le temps de faire lire le manuscrit à mon propre avocat qui m’a confirmé que tout était parfait et m’a donné le feu v (...)
Lire la suite

Commentaires : 123

Mon nouveau bébé

Chronique du 26/10/2008

Je suis rentré de Quimper, où j’ai participé à un passionnant colloque sur Guy Hocquenghem, pour assister à la naissance de mon nouvel enfant, Vous avez dit métèque ? (1), qui se trouve dans toutes les bonnes librairies depuis le jeudi 23 octobre.

Ayant déjà publié de nombreux ouvrages, je devrais être blasé en ce qui touche les plaisirs de la sortie d’un livre. Néanmoins, si désenchanté que je puisse être, c’est toujours avec une même émotion que je prends entre mes mains mon nouveau bébé, le feuillette, en contemple la couverture, en respire le papier qui sent encore (...)
Lire la suite

Commentaires : 32

Guy Hocquenghem

Chronique du 07/09/2008

Le dimanche 28 août 1988, Guy Hocquenghem meurt dans son lit étroit de la chambre 8 du pavillon Laveran, le pavillon des condamnés à mort ; cette chambre de l’hôpital Claude Bernard où, le samedi 20 août, je le visite pour la dernière fois. Un Guy Hocquenghem crépusculaire, déjà quasi passé sur l’autre rive, celle d’où l’on ne revient pas. Torse nu, la tête penchée sur la droite, le bras droit troué par les aiguilles de la perfusion, pâle, les yeux clos, il ressemble au Christ en croix.

Ses obsèques sont célébrées le vendredi 2 septembre en l’église Notre-Dame-des-Champs. J’y li (...)
Lire la suite

Commentaires : 64

Rentrée littéraire

Chronique du 28/08/2008

Si vos vacances aux Bahamas ou à Bécon-les-Bruyères vous ont ruinés, si, fauchés comme les blés, vous n’avez cet automne la possibilité d’acheter qu’un seul livre, il va de soi que, charité bien ordonnée commençant par soi-même, je vous conseille d’attendre le 23 octobre, jour où mon nouvel enfant, baptisé Vous avez dit métèque ?, sortira en librairie. C’est un fort volume de plus de quatre cents pages, publié aux Editions de La Table Ronde, qui vous donnera, je l’espère, un grand plaisir de lecture.

En revanche, si vous êtes sagement restés chez vous en août, évitant a (...)
Lire la suite

Commentaires : 29

Site Gabriel Matzneff - V. 2009 •
internautes connectés au cours de la dernière heure • Retour en haut de la page