Les Nouvelles Chroniques de Gabriel Matzneff


Rentrée littéraire

Chronique du 28/08/2008

Si vos vacances aux Bahamas ou à Bécon-les-Bruyères vous ont ruinés, si, fauchés comme les blés, vous n’avez cet automne la possibilité d’acheter qu’un seul livre, il va de soi que, charité bien ordonnée commençant par soi-même, je vous conseille d’attendre le 23 octobre, jour où mon nouvel enfant, baptisé Vous avez dit métèque ?, sortira en librairie. C’est un fort volume de plus de quatre cents pages, publié aux Editions de La Table Ronde, qui vous donnera, je l’espère, un grand plaisir de lecture.

En revanche, si vous êtes sagement restés chez vous en août, évitant a (...)
Lire la suite

Commentaires : 21

O Venus, regina Cnidi Paphique…

Chronique du 26/07/2008

De 1967 à 1969, j’ai écrit en Grèce, en Espagne, au Maroc et en Corse un bref récit au titre héraclitéen, Comme le feu mêlé d’aromates, où j’exprime mon amour du mare nostrum, de ses eaux moirées, de ses navires, de ses couleurs, de ses parfums, de ses marbres, de ses plages, de ses bois, de ses jolies filles à la peau dorée, de ses dieux que les sots croient morts, mais dont nous, qui les savons vivants, continuons à fleurir les autels désertés. Quarante ans après, ce livre est réédité en poche1. J’ai choisi moi-même la sensuelle couverture qui, je l’espère, vous donnera e (...)
Lire la suite

Commentaires : 63

Zucca, l’occupation et Delanoë

Chronique du 09/04/2008

De retour de Marrakech, j’ai visité à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris, rue Pavée, une exposition de photos prises sous l’occupation par le photographe André Zucca. La photo de la piscine Deligny, qui date de 1943, m’a vivement ému, ce qui n’étonnera pas mes lecteurs qui savent la place que ce lieu enchanteur occupa dans ma vie de 1957 à 1993, ainsi que le rôle qu’il joue dans trois de mes romans. M’a également touché celle du guignol des Champs-Elysées, car ce guignol, sous l’occupation, j’y suis allé très souvent, et peut-être suis-je un des blondinets que Zucca a photographié (...)
Lire la suite

Commentaires : 4

Au salon du livre

Chronique du 09/03/2008

L’an dernier, j’avais fui à l’étranger, mais cette année je serai présent au salon du livre et y dédicacerai la toute neuve édition de poche de Comme le feu mêlé d’aromates, assurément le samedi 15 mars et peut-être lors de la nocturne du mardi 18. Je suis en effet spécialement affectionné à ce livre de jeunesse. Ceux qui ont dans leur bibliothèque Vénus et Junon, mon journal intime des années 1965-1969, savent les retraites méditerranéennes – Mykonos en Grèce, Llafranch en Espagne, Marrakech au Maroc, Cargèse en Corse – au cours desquelles j’écrivis ce récit d’une quête sola (...)
Lire la suite

Commentaires : 25

A propos du viol

Chronique du 13/12/2007

Invité par le professeur Jean-Michel Devésa à participer du 13 au 15 décembre au Colloque international « Viol, violence, corps et identité » qui s’est tenu à Bordeaux le jeudi 13 décembre 2007 à la librairie Mollat et le vendredi 14 à l’amphithéâtre de la Maison des étudiants de l’Université de Bordeaux 3, Gabriel Matzneff y a prononcé le discours que voici :


Mesdames, mesdemoiselles, messieurs,

A celles et ceux d’entre vous que leur vie amoureuse ne satisfait pas, je suis venu aujourd’hui à Bordeaux porter une parole de réconfort.

(...)
Lire la suite

Commentaires : 20

Site Gabriel Matzneff - V. 2009 •
internautes connectés au cours de la dernière heure • Retour en haut de la page