Les Nouvelles Chroniques de Gabriel Matzneff


Les brûleurs de livres

Chronique du 09/09/2011

En ce mois de septembre où le monde entier célèbre avec émotion les 16 et 17 septembre 1982, l’anniversaire du massacre de Sabra et de Chatila… Ah non, pardon, je me suis trompé, c’est un autre massacre de septembre qui, seul, émeut nos belles consciences et mobilise les media, mais je crois que je suis mal parti, je vais encore m’attirer des reproches, je préfère changer de sujet, c’est plus prudent.
Mon excellent ami Bernard-Henri Lévy nous expliquant depuis des semaines que les révoltés libyens sont des laïcs épris de démocratie à l’occidentale, je suis surpris de ce que chaque fois (...)
Lire la suite

Commentaires : 82

Un livre pour l’été

Chronique du 05/08/2011

J’ai du plaisir à faire partager mes enthousiasmes. Parmi les écrivains français de ma génération, je suis sans doute celui qui rend le plus volontiers hommage à ses maîtres, à ses intercesseurs, à ceux qui l’ont aidé à se connaître soi-même, à devenir celui qu’il est. Certains de mes confrères, par crainte de paraître moins originaux, répugnent à publier leurs dettes. Ils ont tort et, en agissant ainsi, prouvent qu’ils ne sont que des seconds couteaux, des médiocres, car les vrais créateurs, eux, savent ne pas être nés ex nihilo, aiment à s’inscrire dans une famille spirituelle, esthétique. (...)
Lire la suite

Commentaires : 308

Lettre à l'Agessa

Chronique du 28/05/2011

Lettre à l'Agessa (Association pour la gestion de la sécurité sociale des auteurs.)

De retour de l’étranger, je trouve dans mon courrier votre lettre du 3 mai 2011. J’ai cru d’abord à un canular, à un pastiche de Kafka. J’ai soixante-quatorze ans, je suis un des écrivains français les plus connus de ma génération, j’ai publié huit romans, deux recueils de poèmes, trois récits, douze essais, douze tomes de mon journal intime. Durant les seules cinq dernières années, j’ai publié deux romans (dont l’un a failli avoir le prix Renaudot), deux tomes de mon journal intime, un recueil d (...)
Lire la suite

Commentaires : 231

Les matamores ont encore frappé !

Chronique du 21/03/2011

Le pire étant toujours certain (le proverbe espagnol que dans Nous n’irons plus au Luxembourg aime à citer l’avocat Béchu), les vaillantes troupes occidentales, sous commandement américain, ont donc commencé à bombarder la Libye et, en particulier, sa capitale Tripoli. Ce mauvais scenario, nous l’avions déjà vécu voilà quelques années, lorsque les mêmes vaillantes troupes occidentales, déjà sous commandement américain, avaient attaqué la Serbie, bombardé Belgrade, causant de terribles dégâts, tuant indistinctement femmes, enfants et, si ma mémoire est bonne, diplomates chinois.
Lire la suite

Commentaires : 146

Lettre à Sibylle Grimbert

Chronique du 03/03/2011

En novembre dernier, m’intéressant au travail de cette jeune romancière, je demandai aux Éditions Léo Scheer de lire les épreuves du nouveau roman de Sibylle Grimbert qui devait paraître en janvier 2011 . Je les lus et, après les avoir lues, j’écrivis une lettre à l’auteur. Cette lettre, je viens de prier Sibylle Grimbert de m’en adresser une photocopie, car, à la réflexion, m’est venue l’idée de la transformer en chronique. La voici.
Paris, 30 novembre 2010
Chère Sibylle,
Nous en parlerons plus longuement mercredi, mais je désirais te dire par écrit combien Le Vent to (...)
Lire la suite

Commentaires : 73

Site Gabriel Matzneff - V. 2009 •
internautes connectés au cours de la dernière heure • Retour en haut de la page