Les Nouvelles Chroniques de Gabriel Matzneff


Zucca, l’occupation et Delanoë

Chronique du 09/04/2008

De retour de Marrakech, j’ai visité à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris, rue Pavée, une exposition de photos prises sous l’occupation par le photographe André Zucca. La photo de la piscine Deligny, qui date de 1943, m’a vivement ému, ce qui n’étonnera pas mes lecteurs qui savent la place que ce lieu enchanteur occupa dans ma vie de 1957 à 1993, ainsi que le rôle qu’il joue dans trois de mes romans. M’a également touché celle du guignol des Champs-Elysées, car ce guignol, sous l’occupation, j’y suis allé très souvent, et peut-être suis-je un des blondinets que Zucca a photographié (...)
Lire la suite

Commentaires : 20

Au salon du livre

Chronique du 09/03/2008

L’an dernier, j’avais fui à l’étranger, mais cette année je serai présent au salon du livre et y dédicacerai la toute neuve édition de poche de Comme le feu mêlé d’aromates, assurément le samedi 15 mars et peut-être lors de la nocturne du mardi 18. Je suis en effet spécialement affectionné à ce livre de jeunesse. Ceux qui ont dans leur bibliothèque Vénus et Junon, mon journal intime des années 1965-1969, savent les retraites méditerranéennes – Mykonos en Grèce, Llafranch en Espagne, Marrakech au Maroc, Cargèse en Corse – au cours desquelles j’écrivis ce récit d’une quête sola (...)
Lire la suite

Commentaires : 43

A propos du viol

Chronique du 13/12/2007

Invité par le professeur Jean-Michel Devésa à participer du 13 au 15 décembre au Colloque international « Viol, violence, corps et identité » qui s’est tenu à Bordeaux le jeudi 13 décembre 2007 à la librairie Mollat et le vendredi 14 à l’amphithéâtre de la Maison des étudiants de l’Université de Bordeaux 3, Gabriel Matzneff y a prononcé le discours que voici :


Mesdames, mesdemoiselles, messieurs,

A celles et ceux d’entre vous que leur vie amoureuse ne satisfait pas, je suis venu aujourd’hui à Bordeaux porter une parole de réconfort.

(...)
Lire la suite

Commentaires : 30

Le camembert, Tintin, même combat ?

Chronique du 15/10/2007

Est-ce parce que nous n’avons pas eu d’été et que sous un ciel uniformément gris nous sommes passés directement du printemps à l’automne ? Les nouvelles de la rentrée n’ont rien qui enthousiasme et réjouisse nos cœurs. Ainsi, nous avons simultanément appris que les deux principaux industriels du camembert, Isigny-Sainte-Mère et Lactalis, renoncent à fabriquer leur camembert au lait cru, renoncent à leur AOC au nom de la sécurité alimentaire et que le Cran (Conseil représentatif des associations noires en France) demande aux Editions Casterman de retirer de la vente Tintin au Congo de (...)
Lire la suite

Commentaires : 64

Nathalie Rheims

Chronique du 29/08/2007

Longtemps, j’ai eu la conviction qu’une des jeunes femmes qui ont partagé ma vie écrirait un roman sur nos amours ; je le pensais en particulier de celles dont les lettres qu’elles m’écrivaient du temps que nous étions ensemble manifestaient un réel talent d’écrivain, un vrai don pour l’écriture. Un jour, longtemps après ma mort, ces lettres – qui sont désormais en sécurité, soigneusement préservées de la destruction - seront publiées, et le public sera époustouflé par la force, l’originalité, le style, la bouleversante beauté de tant d’entre elles. J’aurais été heureux qu’une de ces adolescen (...)
Lire la suite

Commentaires : 114

Site Gabriel Matzneff - V. 2009 •
internautes connectés au cours de la dernière heure • Retour en haut de la page