La Lettre au capitaine Brunner

Gabriel Matzneff reçoit le Prix Cazes

Par Alice de La Pradelle, Le Figaro, 07/04/2015

Son roman La Lettre au capitaine Brunner a été distingué à la Brasserie Lipp ce mardi. L'écrivain rejoint le palmarès prestigieux de l'une des plus anciennes récompenses littéraires.


Le Prix Cazes-Brasserie Lipp 2015 a été décerné à Gabriel Matzneff pour son roman La Lettre au capitaine Brunner (La Table Ronde). La récompense lui sera remise le 15 avril à la brasserie du boulevard Saint-Germain. Il l'a emporté face à Dominique de Saint-Pern, Baronne Blixen, (Stock), Christophe Bataille, L'Expérience (Grasset), Michel Bernard, Les Forêts de Ravel (Table Ronde), et Jean-Luc Seigle, Je vous écris dans le noir (Flammarion).

La Lettre au capitaine Brunner narre l'histoire de Nil Kolytcheff, qui s'interroge sur les raisons du suicide de son cousin Cyrille, près de quarante ans auparavant. Cyrille dont le père avait eu maille à partir avec la justice au lendemain de la Seconde Guerre mondiale en raison de ses liens avec l'occupant nazi et un certain Alois Brunner, Hauptsurmfürher SS et commandant du camp de Drancy…

C'est à la fois une chronique familiale et un hymne à l'amitié, affirmions-nous dans Le Figaro littéraire du 5 février consacré à Gabriel Matzneff. Ce dernier déclarait: «J'ai voulu exprimer tout mon univers sensible.» De son côté, Jean-François Colosimo disait du lauréat du Prix Cazes que «Matzneff fait partie de la race des écrivains dont le personnage ne se distingue pas de l'œuvre».

L'auteur couronné ce mardi à la Brasserie Lipp rejoint un prestigieux palmarès où figurent, entre autres, Cavanna, Gilles Lapouge, Guy Lagorce, Olivier Todd, Jean-Paul Aron… L'an passé, le prix a été exceptionnellement décerné à titre posthume à Robert Sabatier pour Je vous quitte en vous embrassant bien fort (Albin Michel). La récompense, créée par Marcellin Cazes, existe depuis 1935. Elle fête cette année ses quatre-vingts années. Le jury est présidé par Joël Schmidt, le secrétariat général est assuré par Claude Guittard.

Pour Gabriel Matzneff, le Prix Cazes revêt un goût particulier: il connaît la brasserie Lipp par cœur, il s'y rend depuis l'âge de huit ans quand son père l'y emmenait. Avec la récompense, il aura table ouverte durant toute l'année…

Site Gabriel Matzneff - V. 2009 •
internautes connectés au cours de la dernière heure • Retour en haut de la page