Voici venir le Fiancé

Les bonnes adresses de M. Matzneff

Par Gilles Pudlowski, Le Point, 06/07/2006



Un petit groupe d'amis hédonistes, ayant en commun l'appétit de la vie et la foi orthodoxe, se retrouve sur la côte amalfitaine autour d'une très bonne table: ce n'est pas le début d'une conspiration, mais celui d'un roman choral qui va zigzaguer en Italie, passer par la Suisse, rejoindre Paris. Au centre du récit, Nil Kolytcheff, qui ressemble beaucoup à l'auteur, regroupe pour une hypothétique "BM" (Bibliothèque de la mémoire) les lettres et photos de ses amours passées. C'est drôle, libertin, iconoclaste. Gabriel M. peste avec allant contre la banalité du temps, les SMS (scènes de la petite amie du cinéaste Raoul Dolet qui empoisonne sa vie à coups de messages intempestifs sur son "telefonino"!), les blogs, l'inculture, la vulgarité. A Rome, on prend le thé à l'hôtel de Russie. A Paris, on fréquente Lipp. Et à Santa Agata, on séjourne chez Don Alfonso. Matzneff a le bon goût militant, pratique le néologisme avec bonheur, "mélancolise" au gré de ses héros, qui vivent comme ils veulent ou choisissent d'en finir à Amsterdam. Trois cents pages qui font voyager avec autant de bonheur pour moins de 20 euros, avant de se relire avec plaisir: voilà une occasion à saisir.

Site Gabriel Matzneff - V. 2009 •
internautes connectés au cours de la dernière heure • Retour en haut de la page