L'œuvre de Gabriel Matzneff : les Romans

Mes romans sont des romans sur le temps et sur la mémoire. Créer des personnages, c'est fixer l'éclat fugitif de la vie ; c'est vaincre la mort. Véronique (dans Isaïe réjouis-toi) et Angiolina (dans Ivre du vin perdu) sont aujourd'hui plus réelles que les jeunes filles de chair et d'os qui me les ont inspirées ; elles continueront de vivre et d'émouvoir, longtemps après que leurs modèles ne seront qu'un peu de poudre au fond d'un cercueil.

L'Archimandrite



La Table Ronde
1966
1ère édition


La Table Ronde
1981
2ème édition


La Petite Vermillon
2005

Résumé

Analysant le premier livre de Gabriel Matzneff, Le Défi, un critique suisse écrivait: "Il semblait, depuis Gide et Camus, que seuls les athées de ce siècle savaient encore aimer les nourritures terrestres et nous les faire aimer. Il nous faut Gabriel Matzneff, orthodoxe, pour réapprendre que l'Evangile de la résurrection ne s'oppose pas au "carpe diem" du poète latin, mais au contraire le justifie."
Voilà qui est flatteur, mais les choses ne sont peut-être pas aussi simples. Dans L'Archimandrite, qui est son premier roman (Le Défi étant un recueil d'essais), Gabriel Matzneff montre, à travers le personnage énigmatique de Cyrille Razvratcheff, dont on ne sait pas s'il est un des plus brillants représentants de la jeunesse orthodoxe française ou un débauché doublé d'un imposteur, que l'unité intérieure et l'intégrité ne sont pas des évidences.
Jusqu'à l'acte qui, en dénouant les contradictions, marquera la fin de l'aventure, Gabriel Matzneff conduit ses lecteurs aussi bien à la piscine Deligny, dont les jolies filles sont en été la proie favorite de Cyrille Razvratcheff, que chez les pieds-noirs rapatriés où Cyrille Razvratcheff rencontre Béatrice Raynal, dont la bouleversante beauté fait son destin, et que chez les orthodoxes parisiens : le père Philippe Carderie, un ancien marxiste devenu prêtre orthodoxe, Paul et Nadejda Herman chez qui ont lieu les longues conversations "à la russe", l'archimandrite Spiridon Boulard, grand eunuque du sérail ecclésiastique, grotesque et odieux, dont le rêve papal est un des morceaux de bravoure d'un roman auquel il donne son titre...
Roman érotique ? Roman théologique ? L'Archimandrite est peut-être principalement l'histoire d'un amour. Mais c'est aussi le premier roman français dont le feu central est la foi orthodoxe.

Critiques, portraits et interviews
Retour en haut de la page

Nous n'irons plus au Luxembourg



La Table Ronde
1972


Le Livre de Poche
1987


La Petite Vermillon
1993

Résumé

C'est l'histoire de M. Alphonse Dulaurier, professeur de lettres classiques à la retraite, fin gourmet, vrai humaniste, et amateur de très jeunes personnes. Presque rien en somme, mais raconté à la perfection, avec légèreté et insolence, sans que vous puissiez jamais deviner si l'auteur se moque ou non de l'amour physique, des Anciens, des yoguins du Tibet, du "zen macrobiotique", de ses propres souffrances quand il a envie de pisser, de la mystique, du savoir, de la fin des harengs, des esturgeons et des baleines. Tout est dans la manière. Les manières de table, de lit, de bibliothèque, les manières de vie et d'âme de Gabriel Matzneff et de M. Alphonse Dulaurier ont quelque chose d'irrésistible.

Jean d'Ormesson

Critiques, portraits et interviews
Retour en haut de la page

Isaïe réjouis-toi



La Table Ronde
1974


La Table Ronde
1985
2ème édition


Le Livre de Poche
2003

Résumé

Le mariage de Véronique et Nil résistera-t-il au surgissement dans leur vie d'Anthony, un collégien anglais aux boucles blondes et aux joues roses, joli comme une fille, dont ils tombent, l'un et l'autre, éperdument amoureux ? Un homme, une jeune femme, un adolescent : trinité sainte ou partouze ? Passion vivifiante ou mise à mort de l'amour ?

Critiques, portraits et interviews
Retour en haut de la page

Ivre du vin perdu



La Table Ronde
1981


Folio
1983

Résumé

Angiolina, une adolescente de quinze ans, est la figure centrale de Ivre du vin perdu, mais cette histoire d'un amour fou est aussi le roman du cynisme, de la drague, et les libertins frénétiques et désabusés que sont le banquier Rodin et l'oisif Kolytcheff y sont décrits dans leur scandaleuse vérité.
Des hommes sensuels, des lycéennes amoureuses, des petits garçons complices, des mères menaçantes (pléonasme), le jardin du Luxembourg mais aussi Ceylan et les Philippines, le temps qui passe, la mort qui s'approche doucement, Ivre du vin perdu est un roman passionné et impudent, nostalgique et endiablé.

Critiques, portraits et interviews
Retour en haut de la page

Harrison Plaza



La Table Ronde
1988

Résumé

Harrison Plaza est l'histoire d'une passion et d'une fuite. Passion illégitime, condamnée par le Code pénal et les gens honnêtes, entre un homme d'âge mûr et une adolescente de quatorze ans.

Critiques, portraits et interviews
Retour en haut de la page

Les Lèvres menteuses



La Table Ronde
1992


Folio
2001

Résumé

Hippolyte, étudiant à la Sorbonne, aime le cinéma, l'amitié et les plaisirs des sens. En terminale, il a connu sa première maîtresse, Laetitia : d'une jalousie trop destructrice pour être supportable.
Surgit Elisabeth, délicieuse, fervente et - en apparence - fidèle. Le bonheur ! Et puis, soudain, Hippolyte découvre une autre Elisabeth : une dissimulatrice, une menteuse, une perverse.
L'angoisse et la jalousie le transforment peu à peu en espion de la femme qu'il aime. Chaque fois qu'Hippolyte, inquisiteur malgré lui, ouvre le journal intime d'Elisabeth, il se rend compte avec effroi qu'elle est une véritable droguée du mensonge, un personnage entièrement faux.
Ce roman d'amour à la trame policière explore avec une acuité qui fascine et donne le frisson la psychologie d'une menteuse et d'un jaloux. Quand le mensonge et la jalousie possèdent deux amants, l'enfer ouvre ses portes.

Critiques, portraits et interviews
Retour en haut de la page

Mamma, Li Turchi !



La Table Ronde
2000


La Petite Vermillon
2004

Résumé

Que Stefanie et Mathilde, qui ont dix-huit et vingt ans, aient envie d'apprendre l'italien, rien de plus naturel. En revanche, quelles vicissitudes conduisent-elles Nathalie, une riche sexagénaire, Guérassime, un moine orthodoxe, et Raoul, un cinéaste libertin, à devenir, eux aussi, des écoliers italomaniaques ?
Mamma, li Turchi ! (de grâce, prononcez TOURKI) est un roman d'amour, un roman sur l'amour en Italie et l'amour de l'Italie, sur le goût du bonheur, sur les passions non conformes, sur la résistance à l'ordre moral qui est en train de crétiniser la planète.
L'allègre société secrète que forment, à Paris, à Venise et à Naples, ces fervents de la langue italienne est en vérité bien singulière.

Critiques, portraits et interviews
Retour en haut de la page

Voici venir le Fiancé



La Table Ronde
2006

Résumé

Nathalie, qui ne croit pas en Dieu, regrette que sa petite amie Lioubov, pieuse iconographe, observe strictement le sévère carême de l'Eglise orthodoxe ; Raoul est exaspéré par sa jeune amante, Delphine, qui, friande de modernité, le bombarde de sms et raconte leur vie sur Internet ; Nil souffre de devoir partager Constance avec un autre homme ; Alphonse, frais comme un gardon mais très vieux, hésite à rejoindre son ami Béchu en Thaïlande : à leur âge, s'obstiner à vivre, est-ce bien raisonnable ?

Ces passions croisées se déroulent à Naples, à Venise, à Rome, en Suisse, à Paris, sous l'oeil attentif du hiéromoine Guérassime. Les passions et la Passion. La résurrection du Christ, mais aussi, et c'est le fil conducteur de ce roman, la résurrection des amours de Nil qui, à l'aide d'une jolie et blonde documentaliste, Marie-Angélique, classe les archives de sa tumultueuse vie érotique - lettres, photos, documents divers - pour les confier à la Bibliothèque de la Mémoire ; les sauver de la destruction et de l'oubli.

Critiques, portraits et interviews
Retour en haut de la page

La Lettre au capitaine Brunner



La Table Ronde
2015

Résumé

Un chagrin d'amour, cause du suicide de son cousin Cyrille ? Nil n'y a jamais cru, mais cela s'est passé il y a si longtemps, il n'y pense plus. Le seul chagrin d'amour qui l'occupe, c'est le sien : la belle Constance vient de le plaquer. N'était cette rupture, dans son cercle amical, tout va bien. Grâce à la loi votée à Paris, Nathalie et sa jeune amante Lioubov projettent de se marier au consulat général de France à Naples ; Mathilde, dont le premier long métrage, Les Pantoufles de Don Alfonsetto, reçoit un accueil enthousiaste de la critique italienne, et Raoul, son ex demeuré proche, seront leurs témoins ; le bruit court que le hiéromoine Guérassime, qui exerce son apostolat à Venise, à Naples et au monastère Saint-Barsanuphe, dans le Gard, sera prochainement sacré évêque. Qu'enferme le dossier constitué au lendemain de la Libération par l'avocat Davydoff qui soudain perturbe cette harmonie ? Quels cadavres oubliés ressuscite-t-il ? Quel est le secret qui fut jadis la vraie raison du suicide de Cyrille et, en 2014, bouleverse la vie de Nil ? Quel rôle a joué dans celle de leur famille le Hauptsturmführer SS Brunner ? Quels sont ces péchés d'autrui surgis du passé dont on veut que Nil porte le poids ?

Découvrir les premières pages

Critiques, portraits et interviews
Retour en haut de la page

Site Gabriel Matzneff - V. 2009 •
internautes connectés au cours de la dernière heure • Retour en haut de la page